Qualité
Nos experts ont la parole
09/09/2019 14:51:31

L’IATF : UNE ANNÉE DE CONSOLIDATION, QUOIQUE ?

Les années 2018 et 2019 ont marqués des années de challenge pour les sous-traitants de l’industrie automobile afin de satisfaire les exigences qui se sont accrues en IATF. PASCAL THOMAS, Responsable de Département du Groupe AFNOR nous éclaire sur les évolutions de l'IATF.
 

Auto (1).jpg

Depuis le 1er janvier 2019, le Groupe AFNOR s’est doté d’un Technocentre monde pour travailler au plus près des OEM et contribuer au développement international des produits techniques que sont l’Automobile, l’Aéronautique et le Ferroviaire.

Nous avons mené une étude internationale sur un panel représentatif de nos entreprises certifiées et nous avons relevé des faiblesses communes aux entreprises. Nos constats sont les suivants :

• La prise en compte de sécurité produit. Notre constat est que les entreprises n'en maîtrisent pas suffisamment cette responsabilité ou sous-estiment les risques associés.

• La réalisation d’étude AMDEC ne permet pas de garantir une maîtrise des risques conception, process, la bonne identification des caractéristiques spéciales et des moyens alternatifs.

• Une connaissance insuffisante des Core Tools, ce qui a pour conséquence de conduire des études non pertinentes et qui ne contribuent pas à l’efficience attendue par l’IATF.

• La faible valeur ajoutée ou la confusion entre les audits produits, process et système.

De plus, notre outil préféré de l’automobile, l’AMDEC a évolué. Depuis juin 2019, l’association des constructeurs allemands (VDA) et américains (AIAG) ont conduit à une convergence de leurs outils.

Fort de ces constats, nous avons rénové notre offre pour prendre en compte ces évolutions.







PASCAL THOMAS,
Responsable de Département Groupe AFNOR 



Je découvre le référentiel automobile IATF 16949 v.2016

Je deviens auditeur système selon l'IATF 16949