Diagnostics immobiliers

Diagnostic immobilier.jpg

Le diagnostic immobilier consiste à diagnostiquer en quoi un bâtiment (tertiaire, résidentiel collectif ou individuel) fait, ou non, peser des risques sur la santé et la sécurité du ou des occupants : présence d’amiante, performance énergétique, installations de gaz, présence de plomb, installations électriques, et présence de termites. Cet état des lieux est obligatoirement réalisé par un diagnostiqueur certifié avant chaque vente, location, réalisation de travaux de rénovation ou de démolition.

Evoluant au gré des exigences législatives qui toujours plus protectrices pour la santé, la sécurité et  l’environnement, le diagnostic immobilier exige une veille sur les évolutions réglementaires, normatives et technologiques. Ainsi, l’arrêté paru le 2 juillet 2018 définit les nouveaux critères de formation et de certification des opérateurs de diagnostic technique. Il réforme et harmonise les dispositifs existants. La durée de certification passe de cinq à sept ans, et sera conditionnée au succès d’un contrôle sur ouvrage global (CSOG), pour tous les thèmes de diagnostic. Outre ce CSOG, tous les praticiens du diagnostic technique devront acquérir et actualiser leurs compétences sur deux périodes de formation obligatoire. 

Affiner les propositions

Votre sélection 0
Affiner la recherche par Sous Gamme
Affiner la recherche par Type de formation
Affiner la recherche par Reconnaissance
Affiner la recherche par Ville
Affiner la recherche par Durée

Diagnostics immobiliers

Diagnostic Technique Global (DTG)

Acquérir la méthodologie pour les immeubles en copropriété


  • 3 jours (21 heures)