Audit & Evaluation
Nos experts ont la parole
24/01/2020 10:50:50

AUDIT QUALITE : COMMENT GERER LES RISQUES FOURNISSEURS ?

En entreprise, l’acheteur doit maîtriser le risque fournisseurs sur l’ensemble de son portefeuille de prestataires et sous-traitants. Et pour cela, réaliser des audits. Et si vous vous formiez à cette activité ?

Audit fournisseur m.png

Auditeur du risque fournisseurs, le juge de paix entre prestataire et donneur d’ordres

Dans la grande famille des risques, je voudrais l’audit des risques fournisseurs. Quèsaco ? L’auditeur ou l’auditrice qui se penche sur la qualité des relations entre donneur d’ordres et prestataires est là pour considérer l’exposition à un risque, celui d’un dommage causé au premier si le second venait à connaître un dysfonctionnement : rupture de stock, pollution, écart de RSE, faillite, etc. Des dysfonctionnements qui peuvent exposer le commanditaire, à son tour, à des difficultés de production, de livraison, ou à un risque d’image et de réputation.

En ce sens, l’auditeur risques fournisseurs n’est pas là pour évaluer la conformité à une norme. Il audite davantage une relation contractuelle, qui peut être basée sur un référentiel de services, une démarche qualité, ou dans le cas particulier des dispositifs médicaux, sur le respect du référentiel ISO 13485.

« Nombreux sont les auditeurs candidats à cette fonction ayant vécu une expérience d’audité, par une tierce partie, dans un processus de certification à une norme. Mon conseil n° 1 : oubliez ! », prévient Magali Raynaud, ancienne responsable de la qualité fournisseurs d’un grand groupe du secteur agro-alimentaire, et désormais consultante-formatrice chez AFNOR Compétences. Le métier d’auditeur qualité fournisseurs implique un autre état d’esprit, proche de l’audit croisé, qui s’apprend. En cela, AFNOR Compétences propose une gamme complète de formations de deux ou trois jours.

 

Auditeur risques fournisseurs : le vent en poupe

 

La fonction a le vent en poupe : Magali Raynaud constate actuellement « une demande croissante amenant beaucoup d’entreprises à créer en interne un service axé sur la prise en compte des risques et opportunités liés à leurs fournisseurs, avec un ou plusieurs postes d’auditeur. Cette dimension devient stratégique, même pour des entités de taille modeste », dit-elle.

La gestion des risques opérationnels, d’image et aussi l’évolution règlementaire, avec la montée en puissance du thème des achats responsables portés notamment par la RSE (responsabilité sociétale des entreprises), nourrissent cette tendance. « Le contenu de nos formations accompagne ce mouvement, avec notamment un travail sur les aspects comportementaux, témoigne Magali Raynaud. Nous apprenons à auditer dans une vision partenariale, une approche gagnant-gagnant. La dimension relationnelle est majeure. »

Pour un donneur d’ordres, savoir partager des éléments de contexte avec ses fournisseurs est une clé de progrès et de maîtrise des risques. « Je me souviens d’un producteur de film plastique qui ne réalisait pas l’impact sanitaire, pour le produit final de son client, d’un cheveu ou d’un insecte introduit par inadvertance dans sa chaîne de production. Une broutille, pour lui. Mais une fois les raisons des exigences du client clarifiées, il a compris et les choses ont changé » relate Magali Raynaud. D’où l’importance d’être formé à un dialogue profitable aux deux parties. Le fournisseur comprend le bien-fondé du cahier des charges de son donneur d’ordres et gagne sa confiance ; le donneur d’ordres compte sur un fournisseur compréhensif, qui, réciproquement, a toute sa confiance. Une relation de qualité !


Découvrez notre offre sur l'audit fournisseur : https://competences.afnor.org/gammes/audit-fournisseurs
Découvrez notre offre sur l'audit dans le secteur industriel ; https://competences.afnor.org/gammes/audit-secteur-industriel

Magali Raynaud
Consultante et formatrice
AFNOR Compétences