Découvrez avec AFNOR Compétence ce métier en pleine expansion qui figure parmi les 200 premiers métiers pour lesquels on recrute le plus en France !

Le rôle du Coordonnateur SPS (CSPS) est de prévenir les risques professionnels associés à la co-activité de plusieurs travailleurs indépendants ou entreprises (dont certaines sous-traitantes) qui interviennent simultanément ou successivement pendant les phases de conception et de réalisation d’un ouvrage. En phase de conception d’un chantier, le CSPS prévoit l'utilisation de moyens communs (infrastructures, moyens logistiques et protections collectives). En phase de réalisation et d’exploitation de l’ouvrage, il s’assure de la prise des mesures de sécurité nécessaires.
 

Qu’est-ce qu’un Coordonnateur SPS de niveau 1, 2, 3 ?

La fonction de Coordonnateur SPS comporte 3 niveaux de compétences en matière de coordination des mesures de prévention pour les opérations de bâtiment et de génie civil. Le niveau 1 permet de coordonner les 3 types d’opérations (de niveau 3, 2 ou 1).




Placé sous la responsabilité du maître d’ouvrage, le Coordonnateur SPS intervient selon les termes d’un contrat qui précise le contenu de sa mission, les moyens mis à sa disposition ainsi que son autorité vis-à-vis des différents intervenants. Les missions du Coordonnateur SPS, les conditions et modalités d’exercice de ses missions ainsi que les compétences à posséder et la formation nécessaire pour acquérir celles-ci sont définies aux articles R. 4532-11 à R. 4532-37 du Code du travail.

Le Coordonnateur SPS met en œuvre les mesures de coordination SPS au cours de l’une et/ou de l’autre des deux phases (phase de conception, phase de réalisation) des opérations de bâtiment et de génie civil.

Selon l’attestation de compétence dont il dispose, il intervient en :

  •       - Niveau 1 : chantiers réunissant au moins 10 entreprises de bâtiment ou 5 en génie civil et dont le volume dépasse 10 000 jours hommes,
  •      - Niveau 2 : chantiers excédant 30 jours ouvrés dont l’effectif dépasse 20 travailleurs à un moment donné et dont le volume prévu de travaux est supérieur à 500 jours hommes,
  •       - Niveau 3 : chantier avec ou sans risques particuliers réunissant au moins 2 entreprises.

 

Principales missions d’un Coordonnateur SPS de niveau 1, 2, 3

 

La nature des missions du Coordonnateur SPS dépend de la phase et du niveau de l’opération.

Lorsque la création d’un CISSCT (Collège Interentreprises de Sécurité, de Santé et des Conditions de Travail) est requise, c’est le Coordonnateur SPS (niveau 1) qui le créé et le préside.

En phase de conception, le coordonnateur est désigné dès la phase d’élaboration de l’APS (Avant Projet Sommaire). Il élabore le PGC (Plan Général de Coordination), tient le registre-journal et élabore le DIUO (Dossier d’Intervention Ultérieure à l’Ouvrage) qu’il pourra compléter ultérieurement.

En phase de réalisation, il s’assure de l’organisation et des mesures prises en matière d’hygiène et de sécurité lors de l’intervention des différentes entreprises sur un chantier. Si nécessaire, il définit de nouvelles mesures de prévention. Le CSPS met en œuvre le plan de général de coordination ou de coordination simplifiée. Il actualise le DIUO. Il veille notamment à ce que seules les personnes autorisées accèdent au chantier en prenant les dispositions nécessaires. Il organise et conduit les visites de chantier. Le Coordonnateur SPS participe à l’analyse d’accident ou d’incident de travail. Enfin, pour clôturer sa mission de réalisation, il établit le bilan de celle-ci et regroupe la documentation. A l’issue du chantier, il transmet le DIUO au maître d’ouvrage par procès verbal.
 


Qualités requises pour exercer le métier de Coordonnateur SPS de niveau 1, 2, 3

Le Coordinateur SPS de niveau 1, 2 et 3 doit être en mesure d’intégrer dans sa pratique les textes législatifs et réglementaires et de garantir l’application de ceux qui sont nécessaires à sa mission de coordination SPS. Son activité de veille règlementaire, normative et contractuelle l’y aide.

Il possède des compétences avérées dans le domaine des contrôles et des tests, en analyse et cartographie des risques ainsi qu’en QHSE. Sa maîtrise des logiciels de bureautique, de conception et de gestion lui permet de mener au mieux sa mission.

Doté d’un très bon sens relationnel, tout en étant capable de faire preuve de rigueur et d’organisation, le CSPS doit utiliser sa force de persuasion dans le cadre de l’animation de son équipe afin que les objectifs soient atteints.

Il doit participer tous les 5 ans à un stage d’actualisation de ses compétences afin de prendre en compte les évolutions réglementaires relatives à ses missions et d’analyser sa pratique professionnelle pour l’améliorer.
 

Salaire d’un Coordonnateur SPS de niveau 1, 2, 3

La rémunération annuelle moyenne d’un Coordonnateur SPS dépend de sa formation, du niveau des opérations sur lesquelles il intervient ainsi que de son nombre d’années d’expérience.
 

Nombre d’années d’expérience

Salaire brut annuel moyen

Moins de 3 ans d’expérience dans la fonction

Entre 32 et 35K€

Entre 3 et 5 ans d’expérience dans la fonction

Entre 36 et 40K€

Plus de 5 ans d’expérience dans la fonction

Plus de 41K€

 

Comment devenir Coordonnateur SPS de niveau 1, 2, 3 ?

Pour exercer la fonction de Coordonnateur de Sécurité et de Protection de la Santé il faut être préalablement formé dans une structure certifiée par un organisme certificateur accrédité.

La maîtrise des prérequis (compétences dans le domaine du BTP et dans celui de la prévention des risques professionnels) pour suivre une formation initiale (d’une durée de 12 à 22 jours plus un passage de jury) ou une formation de type extension d’activité au(x) niveau(x) 1 et/ou 2, fait l’objet d’une vérification par l’organisme de formation avant toute inscription telle que définit par l’annexe II de l’arrêté du 26 décembre 2012.

Pour intervenir en phase de conception en tant que Coordonnateur SPS, le candidat à la formation initiale doit disposer d’une expérience professionnelle en architecture, ingénierie ou maîtrise d'œuvre. Pour intervenir en phase de réalisation en tant que Coordonnateur SPS, le candidat à la formation initiale doit avoir une expérience professionnelle en contrôle des travaux, ordonnancement, pilotage et conduite des travaux ou maîtrise de chantier, ou en tant que Coordonnateur ou encore en tant qu’agent de sécurité.

Dans les deux cas, son expérience professionnelle doit être d’une durée minimale de :

  •      - 5 ans pour la compétence de niveaux 1 et 2,
  •      - 3 ans pour la compétence de niveau 3 (à moins de posséder un diplôme de niveau au moins égal à la licence en architecture ou dans les domaines de la construction, du bâtiment et des travaux publics ou encore de la prévention des risques professionnels).

Par ailleurs, tout Coordonnateur SPS a l’obligation d’obtenir le renouvellement de son attestation de compétence tous les 5 ans pour continuer à exercer en tant que CSPS.
 

Atouts et formations d’AFNOR Compétences au métier de Coordonnateur SPS de niveau 1, 2, 3

 

AFNOR Compétences est certifié par I.Cert sous le numéro de certification CPS SPS 006/2013 pour dispenser les formations initiales de coordonnateurs SPS, les formations d’extension d’activité et la formation d’actualisation des compétences.

Nos experts formateurs sont des Coordonnateurs SPS formés et agréés par OPPBTP. Ils sont expérimentés en coordination SPS niveau 1 en conception et réalisation et ils forment plus de 100 CSPS chaque année depuis 2013.

Notre processus d’évaluation continue des connaissances doublé de notre suivi personnalisé des stagiaires nous permet d’assurer 100% de réussite à la soutenance finale devant jury. La norme NF P99-600 est incluse.

AFNOR Compétences vous recommande ses 7 formations certifiantes éligibles au CPF qui vous préparent à la validation de vos acquis telle qu’elle est prévue par l’arrêté du 26 décembre 2012.

Formations liées à cette fonction