Auditeur Environnement

Le management des risques environnementaux est devenu un enjeu prioritaire pour les organisations et entreprises et ce, quels que soient leur taille et leur secteur (automobile, chimie, travaux publics, transports, bâtiment, agroalimentaire, etc.).
 

Investisseurs et consommateurs sont désormais plus enclins à accorder leur confiance aux organisations qui font montre d’une responsabilité environnementale, et qui sont capables d’en faire la démonstration à travers la nature de leurs produits ou services ainsi que de leurs actes. Les organisations s’engagent dans des démarches en faveur de l’environnement pour répondre aux attentes de leurs clients, ce qui passe par une amélioration continue de leur performance environnementale. Le respect des exigences de la norme ISO 14001 v.2015 assure aux parties prenantes, internes et extérieures à l’entreprise, que l'impact environnemental fait l'objet de mesures et d'une amélioration permanente.
 

Qu’est-ce qu’un Auditeur Environnement ?

L’Auditeur Environnement intervient au profit de l'amélioration des performances d'une organisation par la maîtrise des impacts environnementaux de celle-ci. Il réalise les audits environnement soit, en tant qu’auditeur interne, soit en tant qu’Auditeur ISO 14001 certifié ICA ou CQI IRCA.

En complément de ses connaissances techniques et scientifiques, il maîtrise les exigences et les lignes directrices des normes d’un Système de Management de l’Environnement (SME) ainsi que la méthodologie d’audit de SME telle qu’elle est spécifiée par l’ISO 17021-2.

 

Principales missions d’un Auditeur Environnement

L’Auditeur Environnement a pour mission d'assurer la mise en conformité de l'organisation aux exigences normatives, réglementaires ou contractuelles.

Grâce à sa maîtrise de la métrologie de l’environnement (mesures portant notamment sur la pollution, les nuisances et l’impact des déchets) l’Auditeur Environnement peut jouer le rôle de conseiller en éco-conception. Par son action, il contribue à ce que l’entreprise soit conforme aux normes environnementales.
Il réalise des audits, soit au sein de l'entreprise dans laquelle il travaille (audits internes), soit pour le compte d'organisations tierces (audits de tierce partie pour l’obtention ou le renouvellement de la certification ISO 14001). 
Les audits de seconde partie qu’il réalise permettent notamment d’évaluer les forces et les faiblesses des systèmes de management des fournisseurs.
 

Qualités requises pour exercer le métier d’Auditeur Environnement

L’Auditeur Environnement maîtrise la norme ISO 14001 et l'analyse de risques.

Ses connaissances scientifiques lui permettent d’auditer la pertinence de la démarche qualité. Ses capacités d’organisation et d’écoute ainsi que son goût pour le travail en réseau lui permettent de gérer des relations avec des autorités de tutelle.

En milieu industriel, une connaissance des procédés mis en œuvre est requise. Des compétences linguistiques peuvent être utiles dans certains contextes.

L’Auditeur Environnement fait preuve de rigueur à l’égard des sujets techniques, scientifiques et réglementaires. Il sait faire preuve d’écoute et de fermeté et possède, comme ses autres confrères auditeurs, des qualités rédactionnelles et d’animation.
 

Salaire d’un Auditeur Environnement

Cette fonction peut s’exercer dans les grands groupes à temps plein, mais la réalisation d’audits environnementaux peut consister en une mission complémentaire à d’autres responsabilités exercées au sein de PME et d’ETI.

La rémunération annuelle moyenne des Auditeur Environnement, ingénieurs environnement et professionnels du management environnemental varie selon la nature de l’expérience professionnelle et les conditions d’exercice du métier.
 

Nombre d’années d’expérience

Salaire brut annuel moyen

Peu ou pas d’expérience

Entre 25 et 32K€

Expérimenté

Entre 33 et 46K€

Très expérimenté

Entre 47 et 60K€

 

Comment devenir Auditeur Environnement ?

Les formations initiales

 

Les femmes et hommes qui exercent le métier d’Auditeur Environnement ont généralement suivi une formation technique et scientifique de niveau Bac +5. Ils peuvent être issus d’une école d’ingénieur ou bien avoir obtenu un master dans les sciences de l’environnement et des milieux naturels avec une spécialisation dans le domaine du génie de l’environnement.

Les métiers connexes

Par exemple, les métiers d’Ingénieur environnement, de Responsable QSE, de Chargé d’études environnementales ou de Chargé du développement des éco-procédés peuvent conduire à l’exercice de la fonction d’Auditeur Environnement en interne.

Une expérience significative en tant qu’Auditeur Environnement peut permettre d’exercer la mission de façon indépendante. Les certifications ICA et/ou CQI IRCA sont des points forts pour exercer en tant que Consultant en développement ou Conseiller technique environnement en charge des audits environnement.
 

Atouts et formations d’AFNOR Compétences au métier d’Auditeur Environnement

Atouts

Les formateurs d’AFNOR Compétences sont des auditeurs certifiés ICA ou CQI IRCA. Ils vous accompagnent pour maîtriser parfaitement l’Audit Environnement jusqu’à réaliser des audits de certification ISO 14001.
 

Formations

AFNOR Compétences vous recommande 3 formations certifiantes pour faire certifier votre pratique en tant qu’auditeur tierce partie certifié ICA et auditeur certifié CQI IRCA EMS :

Formations liées à cette fonction