Responsable environnement

L’actualité environnementale est très riche comme en témoigne le site Actu-Environnement qui recense 20560 textes réglementaires publiés. Par ailleurs, en dépit de l’objectif de l’Europe soit harmoniser l’ensemble des cadres réglementaires, il existe des spécificités propres à chaque Etat souverain car celui-ci conserve, lors des transpositions des directives européennes, un droit d’adaptation en fonction de son propre cadre réglementaire.

Le défi environnemental est un enjeu mondial qui touche les grandes comme les petites entreprises. Les éco-industries, ces entreprises dont la mission principale est la mesure, la prévention et la réduction des pollutions, emploient les deux tiers des employés du secteur de l’environnement. En France, le métier de Responsable Environnement s’exerce le plus souvent dans les industries (agroalimentaire, chimie, BTP, métallurgie...) mais également dans les administrations, associations ou ONG.

 

Qu’est-ce qu’un Responsable Environnement ?

Souvent rattaché à la direction générale ou à la direction de production, le Responsable Environnement est le garant de la politique environnementale de l’organisation. A ce titre, son rôle est de maîtriser l’impact des activités et des sites sur l’environnement. Le nombre d’ingénieurs et de techniciens du service environnement que le Responsable Environnement encadre varie selon la taille de l’organisation. Dans certains secteurs ou au sein d’installations classées, ses responsabilités sont plus étendues et ses missions peuvent être plus particulièrement axées sur la sécurité, la gestion des risques et la négociation locale.

Avec un champ de compétences très étendu, il est le moteur d'une politique d'amélioration continue de la performance dans des environnements qui sont parfois sensibles. Il apporte des solutions pour assurer le respect de la réglementation qui relève de son domaine d’intervention (ICPE, REACH…) et il communique sur les objectifs environnementaux ainsi que sur les réalisations.
 

Principales missions d’un Responsable Environnement

En tant que garant du respect de la législation environnementale, le Responsable Environnement réalise la veille réglementaire, analyse les évolutions de la réglementation environnementale, vérifie quels dispositifs s’appliquent à l’organisation et pilote les
programmes de mise en conformité. Il est en charge de l’évaluation de la performance environnementale et du reporting.
Il promeut les bonnes pratiques environnementales par la communication interne et des actions de sensibilisation.

Le Responsable environnement planifie, construit et pilote de façon opérationnelle le système de management environnemental ISO 14001. Il accompagne la démarche de certification (ISO 14001, certifications HQE et H&E dans le bâtiment).
De façon complémentaire et selon les organisations (mono-site et multi-site), il peut avoir à organiser des audits environnementaux qui seront réalisés par des auditeurs internes et externes afin de vérifier le respect des exigences de la norme ISO 14001.
 

Qualités requises pour exercer le métier de Responsable Environnement

Le poste de Responsable Environnement est occupé par des professionnels expérimentés dans le domaine de l'environnement grâce à leur maîtrise des normes des systèmes de management. Ceux-ci disposent d’une bonne connaissance de l’organisation et des différents pôles d’activité de celle-ci.
Ce personnage clé est un professionnel du terrain capable de faire de la prospective. Sachant faire preuve d’écoute et d’enthousiasme, le Responsable Environnement met ses talents relationnels au service de la communication et de la sensibilisation des salariés aux enjeux environnementaux. Proactif et doté de capacités de réaction, il sait aussi gérer les urgences
voire des crises (dont l’ampleur peut être sanitaire) en apportant des réponses rapides.

Ses compétences techniques lui sont utiles pour maîtriser tous les risques environnementaux liés aux activités de son organisation. Sa vision exhaustive de la réglementation lui permet de mettre en place une démarche d'amélioration environnementale selon les exigences des référentiels internationaux en matière de réglementation environnementale.
Au sein de groupes possédant des filiales ou des missions à l’étranger, la pratique de l’anglais est souvent recommandée.

 

Salaire d’un Responsable Environnement

La rémunération annuelle moyenne d’un Responsable Environnement dépend de sa formation, de la taille et du secteur de l’organisation et aussi de son expérience professionnelle.
Nombre d’années d’expérience Salaire brut annuel moyen
Peu expérimenté Entre 30 et 35K€
Expérimenté Entre 36 et 54K€
Très expérimenté ou avec une certification d’auditeur ICA ou CQI IRCA Plus de 55K€


Comment devenir Responsable Environnement ?

Les formations initiales


Pour accéder au métier de Responsable Environnement il est nécessaire de posséder un Bac+5. Il peut s’agit soit, d’un diplôme acquis dans une école d’ingénieur (généraliste ou spécialisée en environnement), soit d’un Master avec une spécialité en droit et en gestion de
l'environnement et du développement durable.


Les métiers connexes


Une expérience de trois années minimum acquise en production industrielle ou en gestion des risques à des postes tels qu’Ingénieur QSHE, Ingénieur Environnement ou une expérience antérieure en tant que Responsable Développement Durable et RSE, peut conduire à la prise de la fonction de Responsable Environnement.
Après plusieurs années d'expérience comme Responsable Environnement, une évolution est possible vers les métiers de Directeur environnement, Directeur du développement durable et de la RSE, Directeur de projet ou Directeur technique (dans les filières de l’éco-innovation et de l’éco-industrie par exemple).

 

Atouts et formations d’AFNOR Compétences au métier de Responsable Environnement


Vous souhaitez maîtriser les outils, les normes et les réglementations d’une démarche de management environnemental ?


AFNOR Compétences vous recommande la formation certifiante Responsable Environnement ISO 14001 qui vous permettra de mettre en œuvre et d’animer un système de management environnemental ! Cette formation, est suivie, mise à jour et animée par une experte « référente » en réglementation HSE et auditrice environnement (certification ICA Environnement par AFNOR Certification) depuis plus de 20 ans en milieu industriel. D’une durée de 10 jours, elle est éligible au CPF. La réussite aux deux examens de fin de formation vous permet d’obtenir la reconnaissance de vos compétences professionnelles.

Formations liées à cette fonction