Auditeur QSE

La création de la structure HLS (High Level Structure) a permis aux organismes d’opter pour un système de management unique (dit « intégré »). Cette « structure-cadre » facilite l’intégration et l’articulation des différents systèmes de management qui satisfont les exigences de plusieurs normes simultanément.

Dans le cadre de sa pratique, l’Auditeur QSE se réfère aux lignes directrices et exigences des normes ISO 9001, ISO 14001 et ISO 45001. La combinaison de systèmes de management de la Qualité, de l’Environnement et de la Sécurité présente l’intérêt de favoriser le management transversal et de maximiser le gain d’efficacité. Par le biais du système de management intégré (SMI), les performances de l’entreprise peuvent être appréhendées de façon globale, en considérant l’ensemble des processus organisationnels.
 

Qu’est-ce qu’un Auditeur QSE ?

 

Un Auditeur QSE participe à l’amélioration de la performance d’une organisation en transmettant à celle-ci les clés pour mieux maîtriser son système de management intégré.

L’Auditeur QSE réalise des audits dits « intégrés », de première, de seconde ou de tierce partie, afin de vérifier la conformité aux exigences des référentiels ISO 9001, ISO 45001 et ISO 14011. Son expertise lui permet ainsi de gérer simultanément trois domaines différents - Qualité, Sécurité et Environnement – au bénéfice de l’entreprise auditée.
 

Principales missions d’un Auditeur QSE

Un Auditeur QSE est impliqué dans l’audit régulier du système de management et peut également participer à une démarche d’acquisition ou de renouvellement d’une certification.

Les missions nécessitent de connaître les spécificités d’un système de management intégré (QSE), ce qui passe par la maîtrise, d’une part des caractéristiques de chacun des trois référentiels, et d’autre part des différents niveaux d’intégration possibles du système. L’activité de l’Auditeur QSE permet de satisfaire conjointement les exigences d’au moins deux systèmes.

L’Auditeur QSE réalise l’ensemble du processus d’audit QSE en ayant recours à des méthodes et outils spécifiques. Il est responsable de l’ensemble de la démarche d’audit, depuis la programmation et la préparation de l’audit (supports dont le guide du plan d’audit QSE), à la réalisation de l’audit (réunion d’ouverture, entretiens, recueil de preuves) et à la clôture de l’audit (réunion de clôture, synthèse et rapport d’audit).

L’Auditeur QSE (interne ou externe) peut intervenir ponctuellement ou régulièrement au sein d’une entreprise ou d’une organisation à hauteur de deux à cinq fois par an.
 

Qualités requises pour exercer le métier d’Auditeur QSE

 

L’Auditeur QSE doit posséder une vision précise de la convergence des trois référentiels ISO 9001, ISO 14001 et ISO 45001. Le métier d’Auditeur QSE requiert également d’exercer sa pratique dans le respect des exigences de la norme ISO 19011 (« lignes directrices pour l’audit des systèmes de management »).

Une connaissance de l’organisation, des produits et des services de l’entreprise auditée ainsi que de l’actualité réglementaire des domaines de l’environnement et de la sécurité s’avère utile pour exercer la fonction.

Pour produire des documents qui seront exploités par la partie auditée et par des parties tierces, l’Auditeur QSE doit disposer de solides qualités rédactionnelles. Pour optimiser l’efficacité de l’audit en favorisant une collaboration harmonieuse, il doit savoir quelle posture adopter et faire preuve d’aisance relationnelle. Une bonne capacité d’écoute est également attendue de lui.

Indépendant dans la réalisation de son travail, l’Auditeur QSE est impartial. Il doit en outre témoigner d’un esprit de synthèse, faire preuve de rigueur et posséder un sens de l’organisation notable.
 

Salaire d’un Auditeur QSE

 

Cette fonction peut s’exercer dans les grands groupes à temps plein, mais la réalisation d’audits QSE au sein de PME et d’ETI s’effectue généralement de façon supplémentaire à l’exercice d’autres responsabilités.

La rémunération annuelle moyenne d’un Auditeur QSE est variable selon le secteur d’activité et la taille de l’organisation dans laquelle il exerce sa mission. Elle dépend aussi de son expérience et de sa qualité d’auditeur (interne ou externe).

 

Qualité d’auditeur

Salaire brut annuel moyen

Auditeur interne QSE

Entre 35 et 40K€

Auditeur externe QSE

Entre 40 et 55K€

Comment devenir Auditeur QSE ?

Les formations initiales

Pour accéder au métier d’Auditeur QSE il est nécessaire d’être titulaire d’une licence professionnelle QHSSE ou de posséder une formation de niveau Bac+4/5 en économie, gestion, management ou Développement Durable.

Le CQPM Coordonnateur Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) permet d’accéder à ce métier par la formation continue, la VAE ou bien dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.
 

Les métiers connexes

Une expérience en tant qu’Auditeur mono-référentiel (Auditeur Qualité, Auditeur Sécurité, Auditeur Environnement) peut conduire à devenir Auditeur QSE. Les métiers de Responsable QSE, Responsable QHSE, Coordinateur QSE et Consultant sont connexes à celui d’Auditeur QSE.

 

Atouts et formations d’AFNOR Compétences au métier d’Auditeur QSE

Atouts

La communauté des experts des métiers de l’audit d’AFNOR Compétences sera toujours présente pour partager ses expériences avec vous. Cette communauté métier aide à trouver des réponses à des problématiques singulières.
 

Formations

Découvrez les formations certifiantes et diplômantes d’AFNOR Compétences qui vous permettront d’exercer votre fonction d’Auditeur QSE avec efficience :

  •      - Auditeur ICA QSE Intégré - Réussir vos audits multi-référentiels
  •      - Préparation à l’examen ICA QSE - Approfondir ses connaissances et s’entraîner
  •      - Auditeur interne QSE - Maîtriser la méthode d’audit interne selon les 3 référentiels intégrés

Formations liées à cette fonction