Ainsi, des process de gestion des risques se développent : risques financiers, risque de dépendance économique, de non-approvisionnement, risques environnementaux ou sociaux pouvant impacter la performance et la réputation de l’organisation. Ainsi, en 2013, la catastrophe du Rana Plaza au Bangladesh a fait toucher du doigt la responsabilité d’un donneur d’ordres peu scrupuleux des conditions de travail de ses fournisseurs.
La refonte de la fonction achats est donc inévitable.

L’acheteur doit désormais se poser de nouvelles questions sur tout le processus achat, à commencer par celles-ci : quels impacts l’achat de tel ou tel produit ou service a-t-il sur les enjeux environnementaux, sociaux et éthiques ? Comment bien caractériser son besoin pour répondre à la demande de son client interne ? Cette approche du besoin incite à analyser toutes les alternatives pour trouver la meilleure solution économique, environnementale et sociétale.

 

Qu’est-ce qu’un acheteur ?


L’acheteur ou l’acheteuse gère le portefeuille fournisseurs d’une ou plusieurs catégories d’achats. Il ou elle est amené à choisir le meilleur fournisseur proposant le meilleur produit au meilleur coût global, tout en ayant une approche sur le cycle de vie et en intégrant les impacts négatifs et positifs sur l’écosystème et ses parties prenantes.

 

Missions d’un acheteur


L’acheteur ou l’acheteuse a pour mission de gérer le portefeuille de fournisseurs et de réaliser des actes d’achat répondant aux objectifs de la stratégie achats de l’organisation. L’acheteur doit avoir une vision globale des besoins de son organisation liés à sa catégorie d’achats, qu’il recueille suite aux demandes de ses clients internes.
Lors de l’acte d’achat, l’acheteur doit analyser les  impacts environnementaux, sociaux et éthiques de du produit ou service qu’il acquiert et bien caractériser son besoin pour répondre à la demande de son client interne. Cette approche fonctionnelle du besoin conduira l’acheteur à analyser toutes les alternatives pour trouver la meilleure solution économique, environnementale et sociétale. 
Pour cela, l’acheteur sera amené à analyser les risques RSE inhérents à la catégorie achat pour identifier toutes les interactions que le produit, dans son cycle de vie, va avoir sur l’environnement, par exemple, et les parties prenantes. Il devra par ailleurs procéder à une analyse des coûts dans une approche de coût global, et non uniquement une analyse du prix facial négocié.
Sa fonction d’acheteur le conduit à allouer du temps au sourcing et à la recherche de solutions digitales innovantes.
 
 

Les qualités requises pour exercer le métier d’acheteur


Le savoir-être sera aussi, sinon plus, important que le savoir-faire pour exercer le métier d’acheteur. 
  • Le savoir-faire.
  • L’acheteur exerce un métier en pleine mutation qui le conduit à modifier ses pratiques professionnelles. Sa capacité d’adaptation, son ouverture d’esprit et son aptitude au changement lui sont donc indispensables pour s’approprier les nouvelles approches qu’il doit adopter. Il est en effet amené à se poser de nouvelles questions tout au long de son processus achats, dans sa façon d’acheter, de décliner la stratégie achats à la catégorie qu’il gère, de choisir son fournisseur, de construire sa relation avec lui et dans ses habitudes de travail. Il doit faire preuve d’une agilité sur les solutions digitales innovantes qui bouleversent aujourd’hui en profondeur les processus achats.
 
  • Le savoir-être.
  • Les clés de la réussite d’un acte d’achat reposent en grande partie sur le capital humain. Le rôle pivot que tient l’acheteur avec l’ensemble des parties prenantes est optimum s’il s’appuie sur une relation de confiance partagée qu’il instaure avec ses fournisseurs, fondée sur l’écoute et l’échange. Son sens de la négociation et une force de conviction lui sont indispensables dans ses relations avec les fournisseurs. Sa capacité à travailler en équipe et ses qualités de communicant permettent d’impulser une dynamique pour une entraide efficace entre l’ensemble des acteurs internes de la supply chain, depuis l’expression du besoin jusqu’au paiement en temps et en heure des prestataires.
 

Salaire d’un acheteur


La rémunération annuelle moyenne d’un acheteur dépend de son niveau d’études et de son expérience dans le métier. Le métier d’acheteur s’exerce principalement dans des grands groupes, des ETI et de grandes PME/PMI des secteurs de l’industrie, de la distribution et des services. Il s’exerce également dans le secteur public.

Salaire brut annuel moyen : entre 40 et 50 k€

 

Les formations initiales



Plusieurs niveaux de formations sont possibles pour devenir acheteur :
   -  Double cursus : formation d’ingénieur complétée par un master en achats
   -  Master achats en institut d'administration des entreprises (IAE)
   -  Ecole de management
   -  Ecole de commerce
 

Les métiers connexes

 
Un acheteur confirmé peut évoluer vers un poste de directeur des achats, du service approvisionnement ou, dans la distribution, vers celui de chef de groupe (encadrement d’une équipe d’acheteurs).
 

Les formations d'AFNOR Compétences au métier d’acheteur

 
Les formations d’AFNOR Compétences sont conçues et animées par des consultants experts dans les achats, ayant la plupart du temps pratiqué ce qu’ils enseignent. Ils vous apportent donc les réponses les mieux adaptées à vos objectifs. Fondée sur des constats et des expériences de terrain, notre approche associe théorie et pratique, mises en situation et études de cas pour vous permettre de devenir coacteur de votre formation et d’acquérir une plus grande autonomie.

Leur format en digital learning offre, en alternance, des périodes de connexions avec les autres participants et le formateur dans une « salle virtuelle », et des moments d’intersessions pendant lesquels vous travaillez sur des exercices et cas pratiques hors connexion. Des vidéos, des modules de formation en ligne interactifs sont accessibles en toute autonomie sur notre plateforme d'apprentissage.

A l’issue de ces formations vous pourrez rejoindre une communauté sur les achats responsables animée par un expert en achats, pour y partager actualités et bonnes pratiques.


AFNOR Compétences vous recommande des formations sur les gammes :
Achats performants : https://competences.afnor.org/gammes/achats-performants
Achats publics : https://competences.afnor.org/gammes/achats-publics
 

Formations liées à cette fonction